Règlement général édition 2015 extrait du site officiel 

course de FPV FRANCE

1. PRESENTATION
Depuis sa création, l’équipe de la JRT a toujours eu un regard porté sur les nouveautés du monde de l’aéromodélisme afin de pouvoir vous proposer de relever les derniers défis les plus fun !
Ainsi, forts de ses 6 années d’expérience dans l’organisation de la célèbre 3D Cup, nous sommes fiers et heureux de vous présenter la FPV Racing Cup !
Un tout nouveau format de challenge va donc se rajouter à la « classique » compétition d’hélicoptère 3D.
Pour vivre cette aventure, la donne est totalement différente, le modèle radiocommandé est du type «drone» multi-rotors.
Son pilotage est exclusivement réalisé en immersion (First Person View).
Le défi consiste en une course à plusieurs participants sur un parcours défini.
Notre principal objectif est de vous apporter un maximum de plaisir en vous fournissant un cadre d’évolution sécuritaire et conforme aux toutes dernières exigences de la DGAC en matière de drone de loisir.

2. PRINCIPE DE BASE
Sur un parcours défini et balisé, 4 à 5 multi-rotors de course pilotés en immersion (FPV) s’affrontent pour terminer le premier.
La durée de la course est planifiée pour 4 à 6 tours de circuit. Le nombre de tours exact sera défini le jour de la course par l’organisation.
Le nombre maximum de concurrents est limité à 40.

3. LIEU DE LA COURSE
L’ensemble des épreuves de la FPV Racing Cup 2015 auront lieu sur le site du Centre Européen de Modélisme Aérien (C.E.M.A) situé au Domaine du Planet 6581 Route de Rians 83910 Pourrières France (http://www.domaine-du-planet.fr).

4. CALENDRIER DE L’EDITION 2015

Les épreuves se dérouleront sur une durée de 3 jours du vendredi 26 juin au dimanche 28 juin 2015.
Il est demandé aux concurrents de venir la veille du début des épreuves (jeudi 25 juin) afin de procéder aux inscriptions définitives et à l’enregistrement des machines.

5. LES MACHINES
La FPV Racing Cup est exclusivement réservée aux multi-rotors électriques de 4 à 6 rotors et d’une taille maximum de 330 mm (la taille étant définie en fonction de la distance mesurée entre deux axes rotors en passant par le centre de la machine).
Il n’y a aucune restriction en matière de motorisation, hélices et batteries.
Chaque concurrent a la possibilité d’avoir une ou plusieurs machines de rechange.
Chaque machine doit être équipée du matériel vidéo embarqué adéquat afin de pouvoir être pilotée en immersion permanente.
Afin de simplifier la problématique des ondes vidéo et d’être en accord avec la réglementation française, un émetteur vidéo vous sera fourni pour la durée de la compétition. Pour ce faire, il vous est demandé d’équiper votre ou vos machines d’une prise type servo mâle regroupant une alimentation de 6 à 17 volts ainsi que le signal vidéo de votre caméra.

6. EQUIPAGE DE CONDUITE
Afin de pouvoir participer à la compétition il est demandé aux concurrents de venir en équipage. Un équipage de conduite est composé d’un pilote et d’un pilote de sécurité.
Le pilote dirigera sa machine uniquement au travers du retour vidéo qu’il aura depuis son drone.
Le pilote de sécurité se tiendra à côté du pilote et assurera un contact visuel direct avec la machine pouvant ainsi renseigner le pilote sur des éléments en dehors du champ de la caméra. Si besoin, il pourra également prendre le contrôle de la machine.

7. FREQUENCES RADIO
Chaque machine possède deux fréquences radio distinctes : une pour son contrôle et l’autre pour le retour vidéo.
La fréquence de contrôle est dans le spectre 2,4 GHz, celle du retour vidéo dans le spectre de 5,8 GHz avec une puissance maximum de 25mW.

8. DESCRIPTION DU CIRCUIT
Toutes les évolutions auront lieu sur un circuit clôt, défini et balisé à une hauteur inférieure à 150 m.
Le circuit sera d’environ 600 à 800 m de long.
Le balisage du circuit sera réalisé à l’aide de drapeaux type oriflamme ainsi que de portes en structure souple afin de limiter les dommages du modèle lors d’une éventuelle collision.
Les portes ont pour premier objectif de canaliser le flux de la course dans les deux plans (horizontal et vertical).
Elles sont également une opportunité pour démontrer toute la précision et l’habilité du pilote. Elles seront situées dans des endroits stratégiques afin de baliser les portions de ligne droite ou changements de direction.
Les portes ont une taille variable sans dépasser toutefois 3 mètres X 2,40 mètres.
4900
Les oriflammes ont une hauteur de 3 à 4 mètres. Ils permettent de baliser tout changement de direction.
Le parcours sera fait pour favoriser une course rapide, fluide et sans temps mort.

9. DEROULEMENT DE LA COURSE
9.1 SITE DE LA COURSE
9.1.1 CIRCUIT
Le circuit sera défini et tracé par l’équipe d’organisation.
Pour toutes les épreuves, les concurrents partiront alignés sur la ligne de départ.

9.1.2 AIRE DE PILOTAGE
L’ensemble des pilotes sera regroupé aux abords du circuit dans une aire réservée et sécurisée.

9.1.3 SECURITE
Durant le déroulement de la course, l’accès au circuit sera strictement interdit. L’accès à la zone pilote sera réservé exclusivement aux porteurs d’un badge dédié clairement visible.
A l’issue de l’inscription, les machines des concurrents seront toutes placées dans un parc fermé et sécurisé.
Les spectateurs devront rester dans une zone qui leur sera consacrée, sécurisée par des filets de protection.

9.2 PROGRAMME
Pour le bon déroulement de la compétition, il est important que l’ensemble des concurrents ait réalisé l’inscription la veille du début des épreuves.
Vendredi 26 juin 2015 : Essais libres + 1/16ème de finale
Samedi 27 juin 2015 : 1/8ème de finale + 1/4 de finale
Dimanche 28 juin 2015 : 1/2 finale + finale et remise des prix / classement général

9.3 PHASES DE LA COMPETITION
9.3.1 ESSAIS LIBRES
Avant le début de la phase de qualification, le circuit sera mis librement à disposition de l’ensemble des concurrents afin qu’ils puissent se familiariser avec le parcours et tester leur machine.
Seuls les pilotes inscrits et les machines enregistrées seront autorisés à voler.

9.3.2 1/16EME DE FINALE
Un maximum de 40 concurrents sera réparti en 8 groupes de 5 pilotes.
Il y aura donc 8 courses.
Seul les 4 premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase de 1/8ème de finale.

9.3.3 1/8EME DE FINALE
Les 32 concurrents qualifiés seront répartis en 8 groupes de 4 pilotes.
Il y aura donc 8 courses.
Seul les 2 premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase de 1/4 de finale.

9.3.4 1/4 DE FINALE
A l’issue des 1/8ème de finale, les 16 concurrents restants seront répartis en 4 groupes de 4 pilotes.
Il y aura donc 4 courses.
Seul les deux premiers de chaque groupe seront qualifiés pour la phase de 1/2 finale.

9.3.5 1/2 FINALE
A l’issue des 1/4 de finale, les 8 concurrents restants seront répartis en 2 groupes de 4 pilotes.
Il y aura donc 2 courses.
Seul les 2 premiers de chaque course seront qualifiés pour la finale.

9.3.6 FINALE
A l’issue des 1/2 finales, les 2 premiers de chaque groupe se disputeront les trois places du podium.

9.3.7 REMISE DES PRIX / CLASSEMENT GENERAL
Le classement général sera établi afin de procéder à la cérémonie de remise des prix.

10. PENALITES, DISQUALIFICATION ET CRASH

Les pilotes devront strictement se conformer au tracé du circuit.

Si un pilote manque le passage d’une porte ou d’un oriflamme, il aura une pénalité de temps : « Stop and Go »

« Stop and Go » : les commissaires de course demanderont au pilote de stopper leur machine pour la durée de la pénalité.

Pénalités « Stop and Go » :

10 secondes d’immobilisation par porte ou oriflamme manqué.

30 secondes d’immobilisation pour 4 portes et/ou oriflammes manquées consécutivement.

Disqualification :

Vol non maitrisé et/ou pilotage jugé dangereux.
Franchissement de la ligne de sécurité de vol.
Non respect des consignes de sécurité.

Crash : Le pilote pourra reprendre la course sous réserve du bon état de vol de la machine.

11. INSCRIPTION

11.1 PREREQUIS

Avant de pouvoir se lancer sur la ligne de départ, quelques étapes sont nécessaires :

1- Validation de l’inscription : paiement, information sur les consignes de sécurité et attribution d’un numéro.
2- Inspection technique de la machine.
3- Dépôt de la machine dans un parc fermé et sécurisé.
4- Briefing des équipages par l’organisation et reconnaissance à pied du circuit.

11.2 BADGE

Un badge sera remis à chaque membre de l’équipage. Il devra être porté visiblement durant toute la durée de la compétition et sur l’ensemble du site.

12. L’EQUIPE D’ORGANISATION

12.1 DIRECTEUR DE COURSE

Il sera responsable de la sécurité et du bon déroulement de la compétition.

12.2 RESPONSABLE TECHNIQUE

Il sera responsable de vérifier la conformité et la sécurité de chaque modèle. Il sera également responsable du parc fermé.

12.3 Commissaires

Ils seront chargés de veiller au bon déroulement de la course en s’assurant que chaque concurrent respecte le règlement et ils seront également responsable de l’application des pénalités de temps.

13. ASSURANCE

Licence FFAM en cours de validité ou un certificat d’assurance privé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *