architecte-bureau-PhotogrammetrieLa Photogrammétrie est une technologie qui combine la photographie et de la géométrie. Le principe est très simple, mais il a un impact énorme sur les œuvres architecturales actuelles.

La photographie donne des représentations 2D puis le système informatique génère des mesures 3D de la surface et/ou des objets de celle ci.

Aérienne et terrestre sont deux grands types de photogrammétrie.

aerial-Photogrammétrie-village-neige

Photogrammétrie aérienne

La photogrammétrie aérienne est l’ensemble des techniques et des matériels utilisés pour aboutir à la représentation d’un territoire étendu, à partir des clichés de la prise de vues aériennes.
Elle débute dans les années 30, dès que les géographes et topographes ont découvert l’intérêt des avions comme plateforme de prise de vue.

Il faut une Caméras adapter à un avion spécialement conçus  pour ce type de photographie. pour prendre des photos, et avec le système, ces images sont utilisés pour générer des mesures informatique. Dans ce cas, au moins deux photos du même objet ou la surface doivent être prises pour la comparaison statistique.

bonn-ville-cartoLes plans sont faits pour voler au-dessus terrain prédéterminée, fait d’édifices historiques spécifiques. La vitesse de l’appareil Photo est réglée en fonction de la vitesse de l’avion. les traceurs Stéréos sont utilisés pour créer le contour de base de la surface qui doit être photographié.

 

 

 

 

 

Photogrammétrie terrestre

cathedraleC’est l’application des méthodes photogrammétriques à divers types de relevés : comme les monuments et travaux d’architecture mais à partir de prises de vues terrestres. Les prises de vue sont maintenant toutes numérique.amphitheatre-grece-antique-drone

Dans ce type de photogrammétrie, une caméra est utilisée dans une position stationnaire. L’appareil photo est positionné sur un niveau plutôt élevé. L’inclinaison et autres spécifications de la caméra sont tous contrôlés et respecte certaines règles.

 

 

 

La différence

Les deux branches étant de la photogrammétrie, la photogrammétrie aérienne et terrestre sont utilisées pour la cartographie et les questions liées aux mesures. Cependantavion-transport, les méthodes sont différentes, donnant ainsi des résultats différents quand au travail.

a) la photogrammétrie aérienne nécessite un support infra haut de gamme trés couteux: avions spécialement conçus et programmés étant l’un d’eux.

La photogrammétrie terrestre doit comparativement beaucoup moins d’investissements et de compétences techniques pour mener à bien le travail.

b) Le type de la photogrammétrie aérienne est adapté lorsque nous essayons de mapper un grand morceau de terre. La connaissance longitudinal et les calculs font partie intégrante de cette opération de photogrammétrie.

eglise-vue-aerienne-PhotogrammétrieLa Photogrammétrie terrestre est la méthode préférée lorsque les concepteurs et planificateurs visent à surveiller carte des ponts, réseaux de gazoducs,  réseau de transport, etc. L’axe de la caméra prend soin de la surface de la zone à couvrir.

Beaucoup de projets environnementaux comme par ex. l’étude du mouvements des glaciers utilisent des méthodes de photogrammétrie terrestre. Le positionnement statique de la caméra produit un ensemble de données nécessaire pour ce type d’études.central-tien-shan-chine-cartojpg

c) les processus de sécurité bénéficient de photogrammétrie aérienne dans de nombreux cas. Trouver des sites archéologiques bénéficie également du fait que nous arrivons à voir un grand morceau de terre d’un seul coup.

La Photogrammétrie terrestre est plus approprié pour le mouvement et sur des questions liées à une masse de terrain qui est relativement plus faible que celle visée dans l’autre type.

d) La planification urbaine prend avantage des deux méthodes de photogrammétrie, les planificateurs et les concepteurs collaborent sur la meilleure perspective possible pour un projet spécifique. Une vue aérienne du projet proposé, ainsi que ses environs contribue à générer une idée claire sur la bonne perspective à avoir du projet.

La photogrammétrie terrestre, d’autre part, permet de voir la relation entre les constructions urbaines, les questions de sécurité, la gestion des catastrophes et de nombreuses autres questions qui demande de bénéficier de ce genre d’analyse.

En utilisant les deux types de photogrammétrie on peut créer un ensemble de données qui nous aidera à générer le plan le plus efficace pour tout projet de construction.

Les drones de traitement des données vous aident dans les domaines susmentionnés

en diminuant drastiquement les coût de la photogrammétrie aérienne classique.

eglise1 eglise2

 

 

 

 

Je fait une parenthèse sur la photogrammétrie sous-marine qui est la même chose mais en milieu sous-marin , elle est particulièrement intéressante, car accessible et ne nécessite pas de matériel lourd ou formation poussée.epave-Photogrammétrie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *